Il est une marque de bière mondialement connue et qui connait un succès phénoménal. Il s’agit de la bière d’abbaye Grimbergen.

Cette bière « belge », vendue à 1,14 million d’hectolitres dans le monde en 2017, est brassée et distribuée en France par les Brasseries Kronenbourg.

Ses ventes totales dans l’Hexagone ont atteint 561.000 HL en 2017, avec une hausse de + 24,5% ! Cette même année sa part de marché en grande distribution, en hors domicile et eCommerce a atteint les 3,9%, en hausse + 0,7 point. Soit la plus forte hausse toutes marques confondues du marché.

Un succès incontestable en effet pour cette bière d’abbaye belge qui n’est plus brassée dans l’abbaye qui lui a donné son nom depuis 1796. Date à laquelle la Révolution Française arriva jusqu’en Belgique pour en déloger les chanoines de l’époque !

Mais la marque est quant à elle restée, relancée sous le nom de Grimbergen en 1957 part la brasserie Maes (aujourd’hui Alken-Maes), à l’occasion de l’exposition universelle de Bruxelles de 1958.

Propriété du groupe Carlsberg (qui possède Alken-Maes et Brasseries Kronenbourg), la marque de bière profite toujours largement aux chanoines de Prémontré de l’Abbaye de Grimbergen qui touchent des royalties sur ses ventes.

L’abbaye de Grimbergen et son histoire tourmentée

Car oui, si la bière n’y est plus brassée, l’abbaye elle existe bel et bien, dans le village du même nom, à quelques kilomètres de Bruxelles en Flandre Belge.

La première église y fut construite en 1128, fut incendiée et détruite en 1142 lors d’un conflit, oui reconstruite avant de connaitre de nouveau le même sort en 1566 !

Une restauration est réengagée à partir de 1600 pour mener à une période faste pour l’abbaye rattachée à l’Ordre des chanoines réguliers de Prémontré durant tout le XVIIIe. Ce qui pris fin avec la Révolution Française qui n’épargna que l’église abbatiale, la sacristie, le presbytère et une partie de la ferme…

Mais c‘était sans compter sur la ténacité des chanoines des Prémontré qui ont relancé la vie monastique à Grimbergen en 1831 et dont Jan Baptist Van den Berghe fut le premier prieur nommé après la Révolution française.

Lentement mais sûrement, l’abbaye et sa communauté sont renées de leurs cendres, tel le Phénix devenu emblème du lieu. Ce qui lui vaut aussi sa devise, évidemment placée sur les bouteilles de bière Grimbergen: « Ardet nec consumitur » (« elle brûle mais ne se consume pas »).

Aujourd’hui l’Abbaye de Grimbergen se porte fort bien et abrite la communauté d’une quinzaine de chanoines, avec à sa tête l’Abbé Erik De Sutter, Prélat de l’abbaye Norbertine de Grimbergen.

Elle se visite et ne manque pas d’intérêt avec ses sculptures de grands maîtres flamands, sa superbe coupole, sans oublier sa sacristie ornée de superbes boiseries et d’une magnifique fresque.

Pour ce qui est de l’histoire brassicole des lieux, elle se situe dans l’ancien poste de garde de l’abbaye, non loin de là où se trouvait autrefois la brasserie abbatiale.

Ici se trouve le « Musée de la bière », où l’on peut y découvrir l’histoire de la bière d’abbaye Grimbergen au travers d’objets authentiques et autres illustrations originelles. 

Une brasserie (restaurant) vous accueille également avec une belle terrasse avec vue directe sur l’actuelle Abbaye, histoire de savourer une « Grim » avec quelques morceaux de fromages et de charcuterie flamands en méditant à l’incroyable histoire de Grimbergen !

Nous ne pouvons que vous encourager à vous rendre sur place afin de découvrir tout cela et de profiter du pittoresque village de Grimbergen qui accueille également un chateau fort, un moulin à eau, le superbe Guldendal et sa section du Musée des Techniques Anciennes , et même l’observatoire astronomique “Mira” !

Nouveaux formats et nouveau brassin saisonnier

Pour en revenir à la bière elle même, sachez que Grimbergen a renouvelé sa gamme format à partager (75cl) avec non seulement une nouvelle bouteille, plus chic, mais aussi deux nouvelles variétés : Grimbergen Blanche et Grimbergen Héritage de l’Abbaye. Ces nouveaux brassins rejoignent les classiques Grimbergen Blonde et Grimbergen Ambrée déjà existantes.

De même, à la rentrée, Grimbergen va célébrer l’arrivée de l’automne avec le lancement d’un nouveau brassin saisonnier: Grimbergen Brassin d’Automne.

Cette nouveauté se décrit comme une authentique bière d’abbaye aux notes de fruits mûrs de saison et à la robe orangée. Titrant 6° elle offrirait un juste équilibre entre notes épicées et goût fruité. Ce brassin éphémère sera servi à la pression et distribué en édition limitée.

Les bars et cafés partenaires seront soutenus pour le lancement avec des affiches, des cavaliers de pompe, des sous bocks, des chevalets et des verres.

Nous reviendrons plus en détail sur cette bière dès que nous aurons eu l’occasion de la déguster.

Enfin, comme nous l’avons appris au printemps dernier dans un article du  journal belge Het Nieuwsbald, les chanoines seraient partis à la recherche de recettes originelles des bières de l’Abbaye.

Le Père Karel Stautemas,  sous-prieur de l’abbaye, allant même jusqu’à annoncer que « Si tout se passe comme nous l’espérons et si nous trouvons rapidement la recette, nous boirons notre nouvelle Grimbergen en 2020. ».

Certes il faudra encore patienter, mais tout de même, sacré Phénix !


En images, l’Abbaye de Grimbergen