Sans faire de bruit, sans annonce auprès de la presse, Heineken France a lancé une nouvelle offre pour sa machine de pression à domicile The Sub.

Le géant néerlandais vient en effet de proposer trois bières hollandaises issues de brasseries artisanales, mises en fût (en Torp de 2 litres en l’occurence) à la commande.

Trois brasseurs artisanaux proposent chacun un de leurs brassins. Il s’agit de Prael, une brasserie-taverne créée en 2001 dans le but de faire de la bière, mais en y ajoutant de l’insertion sociale. Ce en formant et en embauchant des personnes connaissant des difficultés dans leur vie. Elle compte aujourd’hui des établissements à Amsterdam, à La Haye et Groningen. La bière proposée est la Bitterblonde, une blonde de style germanique titrant 5,7° et brassée aux houblons allemands Tettnang et Hallertau Perle.

Second brasseur, De Leckere a vu le jour en depuis 1997 à De Meern et s’est agrandie récemment avec l’ouverture d’une nouvelle brasserie à Utrecht. De Leckere ne produit que des bières Bio dont la Witte Vrouwen proposée ici en Torp. Une bière titrant 5° et présentée comme se situant entre la blanche et la blonde, combinant « les saveurs fruitées des levures belges avec le côté épicé de la graine de coriandre et des écorces d’oranges ».

La troisième brasseur est Jopen, une brasserie de Haarlem dont les origines remontent à 1407 avec une bière de gruit, et qui a réellement repris du service au début des années 90. Aujourd’hui elle brasse dans la Jacobskerk, une église désaffectée de la ville. Elle propose ici sa Mooie Nel, une IPA titrant 6,7°, dans le style de celles de la Côte Ouest américaine, avec des saveurs de pamplemousse, de fruits tropicaux et une fine amertume.

Pour cette offre totalement inédite à notre connaissance, les bières sont mises en Torp à la commande, à passer sur le site dédié La Bière Pression d’Heineken (dans une sous division baptisée « Artisanale »).

C’est la société Bottel qui assure l’enfutage à Amsterdam. Partenaire d’Heineken, cette jeune entreprise a créé sa propre technologie permettant de mettre des bières artisanales en fût Torp.

Les fûts sont ensuite livrés à domicile en respectant la chaîne du froid, ce avec le service Chronofresh. Entre la prise de commande et la livraison, il faut compter de 1 à 4 semaines en fonction des disponibilités. Une fois que la Torp est entamée il est nécessaire de la consommer dans un délai de 15 jours.

Chaque Torp de 2 litres est vendu au prix de 16,00 euros. Heineken annonce donc le demi (25cl) à 2,00 euros. Ce qui est toutefois un raccourci plutôt rapide puisqu’il faut ajouter les frais de livraison qui débutent à 7 euros pour une Torp et grimpent, de manière dégressive, jusqu’à 18 euros pour 7 Torp. Soit pour l’achat d’un Torp, le verre de 25cl à près de 2,90 euros.

Pour les consommateurs cette offre est bien entendu l’occasion de profiter de bières artisanales à la pression à un prix relativement correct (compter 4 euros un demi dans un bar à bières artisanales) et surtout à domicile. Pour les brasseurs cela permet d’étendre leur marché, la brasserie artisanale étant plutôt cantonnée à une zone de chalandise de proximité.

Pour l’heure seules ces trois brasseurs sont concernés par l’offre. Nous avons demandé plus d’information auprès d’Heineken France pour connaître la nature des contrats,  savoir si l’offre  était amenée à se développer plus encore, voir même proposer des bières artisanales françaises.

Heineken France nous a rapporté  qu’il s’agit d’une boutique éphémère (elle fermera à la commande le 25 janvier) testée en France sur le modèle d’une initiative lancée par le groupe via son site Hollandais The-Sub.com, en proposant une offre en édition limitée de crafts en torp en exclusivité.

Les brasseries artisanales qui ont été inclues dans l’offre ne font pas partie du portefeuille de marques d’Heineken et n’ont aucun lien capitalistique avec le groupe si ce n’est un partenariat commercial avec Heineken aux Pays-Bas.

Quoi qu’il en soit cela le renouvellement d’une telle opération dépendra inévitablement des résultats obtenus par Heineken France sur ce service, quant à une offre française à  la volonté des brasseurs artisanaux de se lancer dans le partenariat.
A ce propos, voici deux sondages pour savoir si les consommateurs et les brasseurs qui nous lisent sont prêts à tester l’aventure.

 

Vous êtes consommateurs, seriez-vous intéressé par cette offre ?

Loading ... Loading ...

 

Vous êtes brasseurs, êtes vous intéressé pas cette offre ?

Loading ... Loading ...