L’orge de la bière de Paris est moissonné aujourd’hui !

juillet 4, 2017 par

Le matériel de brasserie du stand Brasseurs de France lors du SIA 2017

Le matériel de brasserie du stand Brasseurs de France lors du SIA 2017

Les brasseurs d’Ile de France sont chaque année plus nombreux et la bière « parisienne » n’a jamais autant coulé, ne serait-ce que par le fait des Frog Pubs dont les micro brasseries alimentent certains de leurs restaurants.

Mais cette fois c’est une véritable bière de Paris qui va voir le jour à l’automne ! Ce puisqu’elle va bien sûr être brassée dans Paris, mais surtout à partir d’ingrédients 100% produits dans la capitale.

En effet la Ville de Paris a planté 4.000 m2 d’orge et 20 pieds de houblon, dont les plants proviennent de Hochfelden en Alsace, au coeur du Bois de Vincennes sur l’allée royale.

Ce dans le cadre d’un soutien à l’agriculture urbaine et de la promotion des circuits courts impulsée par la Ville de Paris.

Et ce dans l’esprit des autres plantations de 2016, comme les céréales fourragères (seigle, avoine, triticale, pois d’hiver et épeautre) pour nourrir les chevaux de trait du Bois de Vincennes, les animaux de la ferme de Paris et les oiseaux sauvages par grand froid. Notons au passage que ces plantes sont cultivées sans engrais ni traitement phytosanitaire.

La bière de Paris prend vraiment forme aujourd’hui vers 13h30 avec la moisson de l’orge, avec la moissonneuse batteuse de la ferme de Paris, en présence de Pénélope Komitès, adjointe à la Maire de Paris et des représentants de Brasseurs de France.



La récolte du houblon se fera quant à elle en septembre. Elle sera suivie du maltage puis du brassage dans les chais du parc de Bercy pendant l’automne (octobre/novembre).

Une brasserie éphémère, réalisée à partir des installations présentées par Brasseurs de France sur son stand du Salon de l’Agriculture en février dernier, permettra une production attendue de 10.000 litres (100hl).

La Ville de Paris profite de cette « moisson » pour rappeler que la production de matières premières brassicoles, et notamment le houblon, a toute sa place dans l’agriculture parisienne.

Ainsi, parmi les lauréats de la première édition de l’appel à projets « Parisculteurs », la start-up Topager, jardinier urbain, produira annuellement plus d’une demi-tonne de houblon sur les sites de la Médiathèque Sagan (Xe) et de l’Opéra Bastille (XIIe), en partenariat avec Les Houblonniers Parisiens et l’association Houblons de France.

Pour promouvoir cette culture en lien avec l’ensemble des acteurs de la filière, et notamment les brasseries parisiennes, la ville lancera dans les prochains mois un appel à projets dédié à la création de houblonnières sur une vingtaine de murs parisiens.

Partager cet article:
  • Print
  • email
  • MySpace
  • Digg
  • del.icio.us
  • Yahoo! Buzz
  • FriendFeed
  • Tumblr
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • viadeo FR
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.



Une large gamme de bières et de whiskies sur la boutique

pompe à bière, bière en bouteille, fûts de bière,whiskies,whisky rare,boutique en ligne

- Liens sponsorisés -

Laissez un commentaire