Un Dalmore 50 ans finish champagne pour la carrière de Paterson

janvier 16, 2017 par

L'élégant et luxueux coffret The Dalmore 50-ans Domaine Henri Giraud

L’élégant et luxueux coffret The Dalmore 50-ans Domaine Henri Giraud

The Dalmore annonce un single malt de 50 ans d’âge, titrant 40° et exceptionnellement rare.

Tout d’abord en raison de son bel âge bien sûr, mais aussi parce qu’il a connu un finish en fût de champagne, issu du Domaine Henri Giraud.


Ce Dalmore vient célébrer le 50e anniversaire dans le monde du whisky de son maître distillateur : Richard Paterson.

Développé en édition limitée à l’occasion des célébrations entourant le 50e anniversaire de Richard Paterson, ce whisky de 50 ans d’âge a été élaboré en partenariat avec quatre autres maisons réputées pour leurs produits de luxe afin que l’hommage soit à la hauteur de la carrière du maître.

Avec seulement 50 carafes commercialisées, qui seront remplies à la main sur commande, le Dalmore 50 ans a commencé à vieillir en 1966 dans des fûts de chêne blanc américain, ex bourbon.


Puis en 2003 il a rejoint des fûts de xérès oloroso Matusalem de la célèbre Bodega Gonzalez Byass.

Ensuite, en 2012 il se voit transféré en fûts de porto Colheita.

En janvier 206 il est retourné en fûts de Bourbonavant peaufine avant d’acquérir dès novembre dernier une ultime finition de 50 jours dans des rares fûts de Champagne du Domaine Henri Giraud.

La maison de champagne familiale Henri Giraud est l’une des rares maisons de champagne à faire encore vieillir ses vins dans des fûts.

Les fûts sélectionnés possèdent une intensité et une complexité aromatique exceptionnelle, donnant un gout boisé à la création de cette expression.

« Le choix de terminer le vieillissement de ce 50 ans d’âge en fûts de Champagne n’est pas anodin. Ce vin magnifique étant synonyme d’occasions spéciales, j’ai donc naturellement voulu l’associer à cette année remarquable. Associer le champagne à du xérès oloroso Matusalem et du porto est peut-être le meilleur exemple à ce jour de notre capacité à innover à la fois pour le vieillissement que pour la finition en fûts, tout en préservant les arômes caractéristiques de The Dalmore. », a expliqué Richard Paterson.

Dalmore a ensuite fait appel aux artisans de la célèbre cristallerie française Baccarat pour réaliser les carafes qui accueilleront le malt. Chacune d’entre elles sera placée dans un coffret de présentation imaginé et conçu par le fabricant londonien de meubles sur mesure Linley.

Enfin, chaque carafe sera ornée du célèbre emblème de la marque, le cerf, en argent massif, créé par les la maison de joaillerie écossaise Hamilton & Inches, détenteurs d’un Mandat Royal.

Pour ce qui est des notes de dégustation, voici celles de Richard Paterson:
Nez: quartiers d’orange confits, gousses de vanille et sultanes doux
Bouche: marmelade, café torréfié, moelleux au chocolat
Finale: amandes concassées, cerises griottines, réglisse douce.

Aucune indication de prix n’a été communiquée. Pour cela, si vous avez les moyens, contactez la distillerie…

Partager cet article:
  • Print
  • email
  • MySpace
  • Digg
  • del.icio.us
  • Yahoo! Buzz
  • FriendFeed
  • Tumblr
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • viadeo FR
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.



Une large gamme de bières et de whiskies sur la boutique

pompe à bière, bière en bouteille, fûts de bière,whiskies,whisky rare,boutique en ligne

- Liens sponsorisés -

Laissez un commentaire