La culture de la bière en Belgique sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

décembre 1, 2016 par

Culture des bières belges au au Poechenellekelder de Bruxelles

La variété des bières belges au Poechenellekelder de Bruxelles

On ne peut pas dire que la bière n’a toujours pas le statut qu’elle mérite dans l’univers gastronomique.

En effet, 2 ans après que cette boisson qui nous ravit soit devenue partie intégrante du repas gastronomique des français et ajoutée ainsi à la liste représentative du patrimoine immatériel de l’humanité de l’UNESCO, c‘est au tour de la bière belge d’obtenir une grande reconnaissance.

Hier, à Addis-Abeba en Éthiopie, l’UNESCO a annoncé que la culture de la bière en Belgique méritait de figurer sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, ce après une évaluation d’un an et demi et le passage d’une procédure de sélection très stricte.

Il faut reconnaitre que culture de la bière est bien présente dans toute la Belgique. Chaque province compte des brasseries, des associations de zythologues, des musées, des restaurants et des bistrots, et organise des formations, des événements et des fêtes qui contribuent à la créativité et à la diversité dans le monde de la bière.

Plus encore la culture bière en Belgique se ressent jusque dans les particularités régionales avec par exemple le Lambic à Bruxelles et dans le Pajottenland, les bières Saison en Wallonie, les bières Oud Bruin (vieilles brunes) en Flandre occidentale, sans oublier la culture trappiste dans les abbayes, elles mêmes productrices des fameux fromages lavés à la bière.

La diversité de l’art brassicole, son savoir faire et sa présence dans la vie quotidienne des Belges s’inscrit donc inévitablement dans l’identité et le patrimoine culturel de l’ensemble du pays.

Notons également que le comité d’évaluation de la Convention de L’UNESCO a particulièrement apprécié les mesures de sauvegarde de cette culture de la bière, comme le développement et l’offre de formations professionnelles et la création d’un observatoire pour accompagner les détenteurs et praticiens de l’art brassicole et sa valorisation en Belgique.

Celui-ci a également félicité les mesures prises pour combattre la consommation abusive d’alcool ainsi que celles pour garantir que la culture de la bière s’adapte toujours à une société en mutation permanente, de sorte que la viabilité de la culture de la bière est garantie à long terme.

« La reconnaissance par l’UNESCO est le couronnement du travail d’innombrables brasseurs, amateurs de bière, promoteurs de bière et zythologues, qui ont porté notre culture de la bière à un niveau tel, qu’elle mérite aujourd’hui d’être protégée. Cette reconnaissance donnera encore plus d’éclat et de rayonnement mondial à la culture de la bière en Belgique. Je suis particulièrement heureuse que la Communauté germanophone, la plus petite du pays, ait pu offrir une telle contribution à la reconnaissance d’une culture qui fait partie de notre identité et dont nous pouvons tous être fiers »,  a déclaré Isabelle Weykmans, Vice-Ministre-Présidente de la Communauté germanophone, Ministre de la Culture, de l’Emploi et du Tourisme de Belgique.

Sven Gatz, Ministre flamand de la Culture, des Médias, de la Jeunesse et de Bruxelles a pour sa part souligné, « en Belgique, il y a une bière adaptée à chaque moment. Nous consommons la bière pour nous désaltérer, après une bonne promenade, dans le cadre convivial du café du coin, ou même pour accompagner des préparations culinaires. Nous aimons notre bière et apprécions sa diversité infinie, que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. En Belgique, la bière n’a rien à envier au vin ou à d’autres boissons, en termes de qualité et de diversité. Cela me réjouit donc, en tant que Ministre de la Culture, mais aussi en tant que brasseur amateur, que l’UNESCO reconnaisse la créativité et la diversité de notre culture de la bière ».

« La culture de la bière ne valorise pas seulement le ‘produit’ bière, dans toutes ses variétés. Elle comporte les habitudes sociales, les rituels, les traditions, les connaissances particulières et compétences d’individus, de groupes de personnes et de communautés entières. Elle a aussi cette particularité d’être transmise depuis la nuit des temps de génération en génération et de contribuer ainsi à une identité sociale, donnant naissance à une culture de la bière se caractérisant par une explosion de créativité artisanale et d’amour pour la tradition brassicole » a déclaré pour sa part Alda Greoli, Vice-Présidente de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Ministre de la Culture, de l’Enfance et de l’Education permanente.

Enfin Rudi Vervoort, Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale a souligné que « La culture de la bière est une chose dont les Belges sont fiers, qui fait partie depuis l’aube de l’humanité de notre collectivité et qui est valorisée à l’échelle internationale. J’espère que cette reconnaissance aidera les Belges à promouvoir avec encore plus de fierté notre culture de la bière dans le monde ».

Partager cet article:
  • Print
  • email
  • MySpace
  • Digg
  • del.icio.us
  • Yahoo! Buzz
  • FriendFeed
  • Tumblr
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • viadeo FR
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.



Une large gamme de bières et de whiskies sur la boutique

pompe à bière, bière en bouteille, fûts de bière,whiskies,whisky rare,boutique en ligne

- Liens sponsorisés -

Laissez un commentaire