Tuthilltown, 10 ans et 6 jolis malts Hudson

janvier 13, 2016 par

La gamme Hudson presque au complet

La gamme Hudson presque au complet

Le whiskey américain Hudson a fêté avec bonheur son 10ème anniversaire.

Une décennie en effet que Ralph Erenzo et Brian Lee entreprirent de créer la Distillerie de Tuthilltown dans l’état de New York, après avoir réussi à faire plier la législation régionale héritière du Traité Volstead et de la Prohibition qui en découla.

Grâce à son combat lois et taxes ont en grande partie évolué en faveur des exploitations agricoles et des distilleries locales qui sont aujourd’hui pas moins de 330 sur le sol américain.

La première distillerie de whiskey de l’état de New York depuis la Prohibition a la particularité de faire vieillir ses distillats dans de petits fûts de 9 à 60 litres seulement.

Une typicité qui existait justement aux Etats Unis avant la fameuse prohibition et qui, avec la disparition de nombreuses distilleries artisanales, s’était perdue.

 Or en petits fût le whiskey, le rye ou bien encore le bourbon ont des échanges plus prononcés avec le bois et les effets dûs au vieillissement s’en trouvent accentués. Hudson est ainsi plébiscitée pour les notes de céréales et les épices de ses spiritueux.

Aujourd’hui Tuthilltown produit 6 malts différents:

Le Hudson New York Corn Whiskey, titrant 46%, réalisé à partir d’un mélange de maïs de producteurs locaux et non vieilli qui sert de base au bourbon Hudson. Rond, souple, il est particulièrement gourmand.

Le Hudson Baby Bourbon, qui titre 46%, est donc à base de 100% de maïs et malgré sa jeunesse offre une jolie couleur ambrée, des notes de chêne relevant un ensemble aux saveur de pop corn et de vanille.

Le Hudson Four Grain Bourbon, qui titre 46%, est réalisé à partir de maïs, de seigle, de blé et d’orge malté, et notamment à partir de grains entiers. Un bourbon riche et savaient épicé.

Le Hudson Manhattan Rye, qui titre 46%, offre une belle complexité avec de superbes notes épicées. Un de nos coups de coeur qui s’exprime à merveille dans un Manhattan.

Enfin le Hudson Maple Cask Rye Whiskey, qui titre 46%, est vieilli en fûts d’ancien whiskey Hudson envoyé chez Woods Syrup un producteur de sirop d’érable du Vermont. Celui-ci y fait vieillir son sirop d’érable, vide les fûts avant de les renvoyer à Tuthilltown pour y faire vieillir le rye. On y retrouve le caractère du whiskey de seigle, adouci d’une jolie rondeur. Belle réussite.

Enfin sachez qu’en cette année anniversaire, durant 6 mois, le Brand Ambassador d’Hudson, Han Shan, a parcouru le territoire américain afin de rencontrer d’autres distillateurs, des experts, des auteurs et autres barmans qui comptent dans le mouvement des spiritueux artisanaux.

En est sorti un film documentaire où l’on voit Han Shan rendre notamment visite à Ralph Erenzo et Brian Lee à la distillerie de Tuthilltown, Nicole Austin à la distillerie de Kings County à Brooklyn, Dave Smith à la distillerie de St. George à Alameda, en Californie, James Rodewald, auteur de « American Spirit: An Exploration of the Craft Distilling Revolution ».

Nous vous le proposons en vidéo de la semaine et donc dans sur la chaine Youtube de Malts & Houblons.

Partager cet article:
  • Print
  • email
  • MySpace
  • Digg
  • del.icio.us
  • Yahoo! Buzz
  • FriendFeed
  • Tumblr
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • viadeo FR
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.



Une large gamme de bières et de whiskies sur la boutique

pompe à bière, bière en bouteille, fûts de bière,whiskies,whisky rare,boutique en ligne

- Liens sponsorisés -

Laissez un commentaire