The Balvenie ne révèle pas un, mais deux 50 ans d’âge…

septembre 11, 2014 par

Les deux Single Malts The Balvenie 50 ans

Les deux Single Malts The Balvenie 50 ans

Ce sont en effet deux whiskies qui ont vieilli 50 ans en fûts dans sa distillerie de Dufftown, que David Stewart le Maître de Chais, accompagné de Damien Anglada (brand ambassador), ont dévoilé à la France dans les magnifiques locaux de la maison Delisle à Paris.

C’est le 28 mai 1963 que le distillat a été placé en fûts de chêne européens de type Hogshead avant d’être surveillés de près durant 50 ans par David Stewart qui venait de rejoindre la distillerie.

Ils sont aujourd’hui proposés cask strength, non filtrés à froid, dans de très beaux flacons en verre soufflé qui ont été remplis à la main directement à la distillerie et sont présentés dans deux coffrets en bois réalisés par l’artisan écossais Sam Chinnery.

Fabriqués à la main, ils sont constitués de 49 couches de bois et d’une en laiton pour fermer l’écrin. Les coffrets ont des teintes différentes selon le fût du liquide qu’ils contiennent.

En effet, fruit d’une même distillation et placés dans le même type de fût, les deux Single Malts The Balvenie cinquantenaires offrent portant deux caractères différents.

Le Cask 4567 – 45,4° se présente sous une profonde teinte rougeâtre et les notes de dégustation de David Stewart sont les suivantes:

Nez: boisé, riche et profond, suivi par des arômes sucrés de raisins secs et légèrement épicés de gingembre.

Bouche: des notes de fruits noirs (cerises, mûres) accompagnées par une explosion d’épices (gingembre moulu, cannelle, et piment de la Jamaïque). Le chêne tanin développe une délicieuse douceur.

Finale: riche et épicée, teintée de fruits secs avec une douceur persistante.

Le Cask 4570 – 45,9° se présente quant à lui dans une robe richement dorée et les notes de dégustation de David Stewart sont les suivantes:


Nez: délicieuse alliance de Malt, de chêne, de vanille avec un soupçon de caramel, de sucre brun, d’arômes florales du miel et une subtile pointe d’épices.

Bouche: des notes douces et onctueuses de caramel, de miel et de chêne vanillé, équilibrées par une subtile pointe d’épices.

Finale: riche et complexe avec une douceur maltée et d’élégantes
notes de chêne.

Pour les personnes qui serait tentées, sachez que ces deux single malts sont en édition forcement très limitée: 131 bouteilles (2 pour le marché français) pour le Cask 4567 et 128 bouteilles (dont 2 pour le marché français) pour le Cask 4570. Et ce pour un prix de vente conseillé de 30.250 € l’exemplaire…

Nous avons eu la chance de pouvoir déguster ces deux cinquantenaires et reviendront prochainement ici avec nos impressions de dégustation.

Partager cet article:
  • Print
  • email
  • MySpace
  • Digg
  • del.icio.us
  • Yahoo! Buzz
  • FriendFeed
  • Tumblr
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • viadeo FR
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.



Une large gamme de bières et de whiskies sur la boutique

pompe à bière, bière en bouteille, fûts de bière,whiskies,whisky rare,boutique en ligne

- Liens sponsorisés -

Commentaires (1)

 

  1. […] David Stewart et Damien Anglada ont présenté à Paris deux whiskies Single Malt de The Balvenie de 50 ans d’âge à 30.250 euros  […]

Laissez un commentaire