Bosteels, la brasserie des légendaires Tripel Karmeliet, Kwak et Deus

mars 5, 2014 par

La Brasserie Bosteels à Buggenhout

La Brasserie Bosteels à Buggenhout

Au Nord-Ouest de Bruxelles, dans le Denderstreek, province de Flandre-Orientale, la petite ville belge de Buggenhout accueille un des fleurons du monde brassicole: la brasserie Bosteels.

En janvier dernier le bourg ne comptait même pas 15.000 habitants et pourtant les bières qui y sont produites sont connues par des millions de personnes dans le monde.

Qui ne connait pas en effet la Tripel Karmeliet ou la Kwak ? La troisième production la Deus est certes plus confidentielle et moins connue, mais certainement pas moins renommée !

7 générations de brasseurs dans la famille Bosteels

Il faut dire que Bosteels brasse depuis qu’Evarist Bosteels l’a fondée en 1791 à Buggenhout. Et cela fait maintenant pus de 200 ans, et pas moins de sept générations, que l’entreprise est familiale. Ici la tradition ça compte.

Membre des Belgian Family Brewers, la brasserie aujourd’hui dirigée par Ivo et son fils Antoine, est incontestablement une de ces pépites de la bière en Flandre belge.

La preuve en est les innombrables récompenses que les bières produites ici ont pu remporter au fil des années. Des récompenses que peu pourront contester tant le succès rencontrer par ces brassin est à la hauteur du nombre de médailles.

Pour réaliser ces bières, Bosteels utilise une eau particulièrement douce et pauvre en sel, captée localement à 100m de profondeur. Une des particularité de cette brasserie est d’utiliser des houblons essentiellement aromatiques, produisant ainsi des bières à l’amertume très fine.

Tripel Karmeliet, Kwak et Deus, la trilogie brassicole Bosteels

La plus connue est incontestablement la Tripel Karmeliet. Une bière blonde dont la recette originelle date de 1679, créée dans le couvent des Carmes de Termonde, situé à moins de 10km de la brasserie. D’ou l’un des composants du nom.

L’autre provient du fait que la bière est réalisée à partir du malt de trois céréales : le froment, l’avoine et l’orge. Houblonnée avec la variété Styrian, refermentée en bouteille, elle titre 8,4 %.

Pour le service, selon la tradition belge, elle possède son propre verre. Dessiné par Antoine Bosteels, il a été décrit comme l’un des verres « les plus élégants de Belgique », par Mickael Jackson, rien que cela.

Dans son écrin, la Tripel Karmeliet brille de son or. Le nez balance entre la fraicheur des agrumes et le sucre candy. En bouche le froment apporte de la douceur, l’avoine du corps et l’orge cette rondeur sucrée. Des touches épicées et citronnées sont le fait de la levure maison.

La Kwak, doit sans conteste sa célébrité en fou premier lieu à son verre. Un objet unique, né selon la légende à l’époque Napoléonienne, quand Pauwel Kwak brasseur propriétaire de l’auberge “De Hoorn” près de Termonde vendait sa bière aux cochers des diligences. En créant ce verre et son porte verre en bois, l’aubergiste permit aux cochers d’avoir leur bière à portée de main sans lâcher l’attelage.

Le service est également mythique. Le verre doit être réfrigéré entre 5 et 6° C, tenu penché pendant le remplissage et être couvert au final de 2 cm de mousse dans la partie renflée du verre.

Ainsi et seulement ainsi il sera possible d’apprécier pleinement cette bière ambrée à la mousse épaisse légèrement crème. Le nez fait la part belle au fruit et au malt avec de petites touches épicées. En bouche c’est une belle rondeur, du fruit et de jolies notes épicées, pour une finale en très légère amertume.

Une bière aux accents de Champagne

Si la Kwak est un phénomène, que dire de la Deus. Cette blonde réalisée avec de l’orge d’été est brassée sur place, puis laissée en fermentation en cuve avec des levures spécifiques.

Elle est ensuite embouteillée en France pour être refermentée en bouteille plusieurs mois. Puis elles seront soumises à une remuage comme pour le champagne, tête inclinée légèrement vers le bas, à raison de plusieurs rotations par semaines. Chaque rotation se terminant par une remise en place de la bouteille, la tête un peu plus en bas. A la fin, la bouteille sera véritablement tête en bas.

La levure qui s’est petit à petit décollée des parois de la bouteille pour glisser vers le bouchon sera enlevée par givrage du col et expulsion par les gaz de fermentation.

Compte-tenu du process de fabrication on comprend aisément à ce que cette bière soit réfrigérée dans un seau à glace, pour être dégustée très fraîche dans un verre en forme de flute… Toute ressemblance avec…

Dans sa flute la Deus se présente sous un or très pâle, surmontée d’une mousse fine et bien blanche. Au nez c’est la fraicheur qui s’impose, avec de l’herbe fraichement coupée, des épices telles la menthe poivrée et le gingembre, des notes de poires. En bouche la finesse des bulles est remarquable, une douceur sucrée est vivifiée par des notes de raisin et de pêche blanche pour un final sur le fruit avec des notes exotiques.

Bâtiment classé monument historique

Si vous allez faire une visite en Belgique, sachez que vous êtes quasiment à mi-chemin entre Bruxelles et Anvers et que vous n’avez donc aucune excuse de ne pas passer par Boostels.

La brasserie est toujours là où elle a été fondée, la maison familiale, monument classé, trône au milieu de la cours encerclée par les bâtiments de production et la salle d’accueil des visiteurs.

Au rez de chaussée de celle-ci les trophées ne manquent pas de vous rappeler qu’à l’étage vous allez pouvoir déguster parmi les meilleures bières de Flandre, de Belgique et donc du monde…

Et avouez que vous ne résisterez pas à une Tripel Karmeliet pression…

La Brasserie Bosteels en images

Note: le bouton « I » affiche la légende, le bouton « SL » démarre le diaporama, le bouton « FS » passe en plein écran (conseillé !).Tapez sur la touche « esc » pour revenir à l’affichage normal

Brasserie Bosteels

Au Nord-Ouest de Bruxelles, dans le Denderstreek, province de Flandre-Orientale, la petite ville belge de Buggenhout accueille un des fleurons du monde brassicole: la brasserie Bosteels. Là où se brasse les superbes bières Tripel Karmeliet, Kwak et Deus.

[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-2.jpg]3340La brasserie Bosteels
A Buggenhout, petite ville de Flandre belge, au nord-ouest de Bruxelles.
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-4.jpg]2090Souvenirs de plus 200 ans de brasserie
La brasserie Bosteels a vu le jours en 1791
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-5.jpg]2010La 6e et 7e génération de brasseurs Bosteels
Ivo et son fils Antoine Bosteels
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-6.jpg]1930Le verre Kwak
Le verre Kwak, accroché à la voiture à cheval pour permettre au cocher d'avoir sa bière à portée de main
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-7.jpg]1850La cour et les bâtiments de production
Derrière ces murs, les célèbres Kwak, Tripel Karmeliet et Deus voeint le jour
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-8.jpg]1720Le brasseur au service
Ivo Bosteels sert une Tripel Karmeliet dans les règles de l'art
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-9.jpg]1680La mousse sublime
Qui n'a pas envie d'y porter ses lèvres ?...
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-10.jpg]1670De l'or !
La Tripel Karmeliet, une bière célèbre dans le monde entier
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-11.jpg]1550Moment d'émotion
Quand la 6e génération de brasseur Bosteels sert une Deus avec doigté
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-12.jpg]1490On ne rigole pas
Quand on sert une Deus, c'est du sérieux !
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-13.jpg]1400Brut des Flandres
La Deus, une bière brassée en Belgique pour être affinée en méthode champenoise en France
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-14.jpg]1370La Kwak et son verre unique
Service de la Kwak, verre incliné, de l'art !
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-15.jpg]1340La légende de Pauwel Kwak
La bière ambrée mythique de Belgique
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-16.jpg]1400Une bière et son verre, indisociables
On ne peut pas imaginer boire une Kwak autrement que dans son verre légendaire
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-18.jpg]1340Trilogie Bosteels
Kwak, Deus, Tripel Karmeliet le tiercé gagnant des bières de la Brasserie Bosteels
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-19.jpg]1200Les cuves aux trésors
Ici reposent des hectolitres de nectar
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-20.jpg]1130L'entrée de la salle de brassage
Derrière ces murs blancs sont brassées des bières de légende
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-22.jpg]1130La beauté cachée de la brasserie
Une brasserie compte de ces lieux à la beauté étonnante
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-23.jpg]1120Ici on brasse
Le coeur de la salle de brassage de Bosteels
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-24.jpg]1070Le cuivre avant l'or
C'est de ces grosses marmites cuivrées que jaillira l'or malté des bières Bosteels
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-25.jpg]1120Pression
Pour faire de la bière, il faut de bon tuyaux et savoir gérer la pression...
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-26.jpg]1110Rutilance
Une brasserie est un lieu ou la propreté est indispensable
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-27.jpg]1120Devise
En bref, cela veut dire qu'il ne faut pas faire de la minceur une mode, un truc dans le genre...
[img src=http://maltsethoublons.com/wp-content/flagallery/brasserie-bosteels/thumbs/thumbs_bosteels-28.jpg]1020La bière n'est qu'une question de bon sens
Tout le flux de production en une image

Voir le site de la Brasserie Bosteels.
Retrouvez la bière Kwak sur la Boutique Malts & Houblons.
Retrouvez la bière Tripel Karmeliet sur la Boutique Malts & Houblons.

Partager cet article:
  • Print
  • email
  • MySpace
  • Digg
  • del.icio.us
  • Yahoo! Buzz
  • FriendFeed
  • Tumblr
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • viadeo FR
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.



Une large gamme de bières et de whiskies sur la boutique

pompe à bière, bière en bouteille, fûts de bière,whiskies,whisky rare,boutique en ligne

- Liens sponsorisés -

Commentaires (4)

 

  1. […] La petite ville belge de Buggenhout accueille un fleuron du monde brassicole: la brasserie Bosteels, mère des bières Tripel Karmeliet, Kwak et Deus  […]

  2. ksta dit :

    bonjour,
    j’ouvre une taverne a charleroi et j’aimerais proposer la triple karmeliet, pouvez vous me fournir des verres
    merci

  3. Bonjour. Je suis collectionneur de sous-bocks et à cet effet je vous serais obligé de m’en envoyer gracieusement pour les mettre à l’honneur dans mes albums.
    Merci.

    Joseph-Henri MERVILLE
    20 avenue du Colysée
    Résidence du Parc
    59130 Lambersart
    France

  4. j’aime la bière. il est difficile d’obtenir des sous-bocks dans les brasseries que je fréquente. Le service évite de s’en servir le plus souvent ou prétend de ne plus en avoir…

    il en est ainsi, la tradition du service semble disparaître en France alors que dans nombre de pays elle perdure heureusement.

Laissez un commentaire