2013, un millésime difficile pour le marché de la bière

novembre 8, 2013 par

Consommation de bière

Consommation de bière

L’année 2013 ne sera pas un millésime à garder en mémoire pour le marché de la bière.

A fin octobre Brasseurs de France fait en effet état d’une baisse de 9,4% sur les 10 premiers mois à période équivalente l’année précédente.

Il faut bien dire que cela avait particulièrement mal débuté, avec notamment l’écoulement des surstocks d’une année 2012 déjà peu brillante.

Puis ce fut la hausse des droits d’accise sur la bière au 1er janvier. Cela se répercutant sur les prix au public, mais n’a peut-être pas autant joué que cela sur la consommation. Plusieurs études contradictoires sur ce fait on en effet été publiées.

Ce qui est certain par contre c’est que l’épouvantable météo du printemps a véritablement plombé les envies de dégustation de bonne bière fraîche, à la maison, mais surtout hors domicile, les terrasses des cafés étant restées désespérément vides jusqu’en juillet.

Et c’est justement ce mois qui a été, pour le moment (gardons un peu d’espoir…) le seul positif, ce grâce à une météo enfin exceptionnellement favorable.

Les chiffres restent difficiles, plus particulièrement pour les cafés hôtels et restaurants qui, dans un contexte déjà délicat, ont vu un important transfert de leurs consommateurs vers les hypers et supermarchés.

Brasseurs de France annonce rester toutefois mobilisé pour animer le marché, notamment par l’innovation, «afin de maintenir en France le plus possible l’activité et les emplois».

Partager cet article:
  • Print
  • email
  • MySpace
  • Digg
  • del.icio.us
  • Yahoo! Buzz
  • FriendFeed
  • Tumblr
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • viadeo FR
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.



Une large gamme de bières et de whiskies sur la boutique

pompe à bière, bière en bouteille, fûts de bière,whiskies,whisky rare,boutique en ligne

- Liens sponsorisés -

Commentaires (1)

 

  1. […] A fin octobre Brasseurs de France fait état d’une baisse de la consommation de 9,4% sur les 10 premiers mois à période équivalente l’année précédente.  […]

Laissez un commentaire