Pression Live, une fin de saison très rock’n roll

octobre 29, 2013 par

Pression Live sur la scène de L'Olympia ©Say Who

Pression Live sur la scène de L’Olympia ©Say Who

L’année 2013 de Pression Live avait débutée le 28 février à la Salle Wagram par un concert privé bien rock’n roll de Skip The Use pour annoncer une saison de festivals bien remplie avec Musilac, les Francofolies ou bien encore le Printemps de Bourges et Rock-en-Seine.

Elle a pris fin à l’Olympia à Paris avec en salle 2.000 invités et gagnants (ayant remporté leur place sur la Fan Page Facebook Pression Live), et sur scène Alexis & The Brainbow, les gagnants du tremplin « Talents du live » destiné aux groupes et artistes de tendance pop rock. Mais aussi La Femme, le groupe de new wave originaire de Biarritz, de Bretagne, de Marseille et de Paris, que certains aiment à comparer à Taxi Girl. Sans oublier les déjantés Naïve New Beaters dont la pop-rock a su trouver son public tant chez les fans de rap, d’électro que les accrocs de solos de guitare électrique bien affutés.

L’apothéose de cette année Pression Live devait être signée des Babyshambles. Mais ils ne sont jamais venus, ce après plus d’une heure de (bon) meublage par un dj set des Citizens (by Kitsuné). En effet, comme l’explique Brasseries Kronenbourg dans son communiqué très politiquement correct, «Peter Doherty s’est montré fidèle à sa liberté et à son esprit rock».

Nous serons de notre côté bien plus tranchants, comme un bon riff de gratte qui déchire l’air d’une salle de concert parfumé à la bière… Pete Doherty a une fois de plus confirmé son statut de p… de sale gosse british qui n’a aucun respect pour ses fans… Cheers Pete !

Enfin cette soirée aura permis de prouver l’intérêt des Brasseries Kronenbourg pour la musique rock avec un fort bon millésime de Pression Live.

Saluons notamment le talent des Français d’Alexis & The Brainbow qui, après 4 mois de concours, 730 groupes inscrits sur la Fan page Pression Live et près de 50.000 votes d’internautes, et une audition dans les locaux d’Universal Music à Paris devant des professionnels d’Universal Music France et Mat Bastard, leader du groupe Skip The Use, ont mérité de sortir du lot.

Le groupe d’origine lyonnaise, composé d’Alexis Delekta, chanteur et compositeur, Gilles Davenport à la guitare et aux choeurs, Côme Saint-Genis aux claviers, Timothée Nicolas à la guitare basse et aux choeurs, et Lucien Chatin à la batterie, a en effet prouvé que sa pop-rock assurait également en live, dans une salle mythique et comble.

Pour attendre (avec impatience) la session 2014 de Pression Live voici une vidéo de la prestation d’Alexis & The Brainbow à l’Olympia.

Partager cet article:
  • Print
  • email
  • MySpace
  • Digg
  • del.icio.us
  • Yahoo! Buzz
  • FriendFeed
  • Tumblr
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • viadeo FR
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.



Une large gamme de bières et de whiskies sur la boutique

pompe à bière, bière en bouteille, fûts de bière,whiskies,whisky rare,boutique en ligne

- Liens sponsorisés -

Commentaires (1)

 

  1. […] Après une saison de festivals bien remplie, Pression Live a clos l'année avec une belle soirée bien rock'n roll à l'Olympia à Paris  […]

Laissez un commentaire