Aberlour 2001 White Oak

octobre 4, 2012 par

Abelour 2001 White Oak

Abelour 2001 White Oak

Réalisé par Douglas Cruikshank, Master Distiller de la distillerie Aberlour dans le Speyside, il s’agit d’un Single Malt titrant 43%. Millésimé 2001, il a été vieilli en fûts de chêne blanc ayant contenu du Bourbon.

De couleur dorée , ce single malt offre un nez malt, avec des épices et de la vanille. La bouche est ronde, agrémentée de notes épicées, équilibrée avec de belles notes vanillées. La finale, longue, en épices et notes miellées.

  • Pays & région : Ecosse, Speyside
  • Distillerie : Aberlour Distillery
  • Degré : 43%
  • Vieillissement : 11 ans
  • Maltage : Single Malt

Note de dégustation :

Cet Aberlour est une nouveauté sur le marché français ainsi qu’une curiosité du fait que contrairement aux habitudes, ce single malt a connu un vieillissement en fut de chêne blanc de premier remplissage de bourbon, en lieu et place des habituels futs de sherry.

Dans le verre c’est de l’ambre avec de jolis reflets dorés. Au nez le bourbon parle déjà avec de la vanille, des épices. En bouche c’est gourmand, ample, là encore la vanille est bien présente, le bois s’invite pour laisser la place à une finale aux touches épicées.

Entre le 10 ans et le 12 ans, cet Aberlour est très agréable. Dégusté lors de l’Aberlour Hunting Club 2012 en accompagnement de foie gras travaillé par les Daguin père et fils, il sera un sympathique compagnon d’apéritif. Vous le servirez avec des toasts de pain brioché au foie gras !

Notez ce whisky

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Partager cet article:
  • Print
  • email
  • MySpace
  • Digg
  • del.icio.us
  • Yahoo! Buzz
  • FriendFeed
  • Tumblr
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • viadeo FR
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.



Une large gamme de bières et de whiskies sur la boutique

pompe à bière, bière en bouteille, fûts de bière,whiskies,whisky rare,boutique en ligne

- Liens sponsorisés -

Laissez un commentaire