Tout sur la bière et même plus avec Melissa Cole

novembre 5, 2011 par

Tout sur la bière par Melissa Cole

Tout sur la bière par Melissa Cole

Les Anglais buveurs de bière, c’est à dire une grande majorité d’entre eux, connaissent Melissa Cole. Une jeune femme qui parle, écrit, travaille, partage sur la bière depuis maintenant plus de 10 ans dans tous les médias et autres salons.

Elle vient de publier un ouvrage intitulé fort justement « Tout sur la bière » chez Gallimard. Une belle couverture où le précieux liquide doré donne envie de tourner les pages à la découverte de notre boisson adorée.

Et là nous ne sommes pas déçus. Melissa Cole nous dit effectivement tout sur la bière et même certainement plus.

De ses ingrédients qui la compose à sa fabrication, avec les différentes variétés de céréales, de houblons et autres levures.

Puis elle explique comment mieux connaître pour mieux apprécier la bière et savoir la marier avec les mets et réciproquement. Car nous le savons tous ici, la bière est au moins si ce n’est plus que le vin, un allié fantastique de la gastronomie et ce même dans notre cuisine française classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

C’est aussi l’occasion d’aborder les différents styles de bières, en fonction de leur provenance également avec quelques sélections pour chacune des catégories, et notamment des choix dans les bières britanniques (un peu de chauvinisme très intéressant !). Ce qui nous offre de jolies surprises et autres découvertes.

Melissa Cole use d’un ton très ouvert et ne se veut pas du tout académicienne dans ses propos et encore moins intégriste. Les clichés et autres idées reçues en prennent pour leur grade, de même que les soit disant puristes, ceux qui souvent « ne jurent que par » qui sont ici également bien égratignés.

On notera également un chapitre consacré aux Bonnes adresses, que ce soit des musées, des pubs, des brasseries, du monde entier. Il y a même une sélection de sites webs où ne figure malheureusement pas Malts & Houblons…

Sans doute la seule petite remarque négative à faire sur cet ouvrage et qui sera corrigée n’en doutons pas dans sa réédition (le succès étant évident !).

Un très bon livre et une bien belle idée de cadeau pour les fêtes toutes proches !

Partager cet article:
  • Print
  • email
  • MySpace
  • Digg
  • del.icio.us
  • Yahoo! Buzz
  • FriendFeed
  • Tumblr
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • viadeo FR
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.



Une large gamme de bières et de whiskies sur la boutique

pompe à bière, bière en bouteille, fûts de bière,whiskies,whisky rare,boutique en ligne

- Liens sponsorisés -

Commentaires (2)

 

  1. Melissa dit :

    Thank you so much for such a lovely review, in any future editions there will undoubtedly be a link to your site!

    Cheers!

    Melissa x

  2. Ce bouquin est excellent, mais la traduction française a été tout simplement salopée… ;o((( Une fois de plus ai-je envie de dire, tant les traductions en français de livres sur la bière sont systématiquement médiocres.
    J’ai reçu mon exemplaire de la VF ce matin, et je suis juste vert de rage au vu du massacre, vu qu’on a là un bouquin avec une approche vraiment ludique et détendue qui pourrait faire avancer les choses.
    Pour l’avoir côtoyée maintes fois au cours des dernières années, je sais que Melissa Cole a une plume d’enfer, ses écrits ont du jus, un souffle rare, un sens de la formule qui claque…
    Là, au lieu de faire une vraie adaptation et de sortir des textes qui ont le même souffle, ça reste désespérément scotché à la lettre de la version anglaise (souvent mal traduite, d’ailleurs, il y a de grosses erreurs sur des doubles sens non saisis par le traducteur), donc la VF est lourdingue, blindée de périphrases, n’a pas le quart du commencement de la force de la VO… et est infiniment moins lisible !
    Et en plus, côté terminologie, c’est le naufrage… traduire « cask ale » par « bière en tonnelet » ? ça ne fait que créer de la confusion dans les esprits, et qui voudrait chercher de cette « bière en tonnelet » serait bien à la peine d’en trouver outre-Manche, ne sachent pas quoi demander… là, y’a eu francisation excessive, mais parallèlement, une tête de chapitre dit « ale blonde et golden »… ah, parce que « dorée », ça allait pas ? Grrmmmbbblll…
    Moralité : si vous comprenez ne serait-ce qu’un petit peu l’anglais, faites l’impasse sur la VF et achetez l’original, intitulé « Let me tell you about beer ».

Laissez un commentaire