Suppressions de postes en Belgique: du moins pire chez InBev

juin 19, 2011 par

Une caisse de Jupiler

Une caisse de Jupiler

Après de longues confrontations qui ont débuté au début de l’année 2010, la direction d’AB Inbev et les syndicats ont trouvé un accords sur un plan de restructuration en Belgique. Ce seront finalement 167 postes de travail qui seront supprimés; mais sans aucun licenciement sec. Il ne s’agira que de départs en pré-retraite et de départs volontaires

La direction a tenu à rappeller que son objectif a toujours été d’arriver à un accord social « équilibré et satisfaisant tant pour les ouvriers que les employés ».

Cette volonté se traduit donc par aucun licenciements secs, un reclassement maximal, l’amélioration des conditions de départ pour les prépensions ou les départs volontaires, une garantie d’emploi individuelle pour 30 mois et l’assurance d’un nombre minimum de travailleurs par département concerné, selon le communiqué de la direction dans lequel nous pouvons lire, « Aujourd’hui, la direction a fait un effort supplémentaire pour améliorer encore les plans qui étaient sur la table et donc parvenir à un accord social tout-à-fait équilibré et solide pour ses collaborateurs. Ainsi, les préavis pour les prépensions pour les ouvriers et les employés sont calculés de façon équivalente, bien qu’il reste un certain nombre de différences au niveau financier ».

L’annonce de près de 300 licenciements en Belgique avait créé un conflit social important dans les brasseries du pays avec un arrêt total de la production de 15 jours, notamment chez Jupiler.

Partager cet article:
  • Print
  • email
  • MySpace
  • Digg
  • del.icio.us
  • Yahoo! Buzz
  • FriendFeed
  • Tumblr
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • viadeo FR
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.



Une large gamme de bières et de whiskies sur la boutique

pompe à bière, bière en bouteille, fûts de bière,whiskies,whisky rare,boutique en ligne

- Liens sponsorisés -

Laissez un commentaire