Le Whisky aux Tendances Spirits 2011

mai 21, 2011 par

Nikka Yoichi 1990

Nikka Yoichi 1990

La Maison du Whisky qui s’est doté de sa « division » Fine Spirits ne se contente plus d’événements comme le Whisky Live et multiplie ainsi, pour notre plus grand bonheur, les événements. C’est ainsi que sont nées les Tendances Spirits, nouveau « salon » professionnel, qui s’est donc tenu pour la première fois dans le prestigieux cadre de l’Hôtel Royal Monceau à Paris, à la boutique de la rue d’Anjou et à celle du Carrefour de l’Odéon.

L’idée était de présenter les « coups de coeur » de LMDW en matière de spiritueux et de les faire découvrir au cours de dégustations en « pur » et en mixologie. Etaient proposés les alcools blancs (téquila, mezcal, gin, vodka, eaux-de-vie) et les alcool bruns que sont le rhum, le cognac, l’armagnac, le calvados et bien entendu les whiskies.

Great King Street de Compass Box

Great King Street de Compass Box

On aura en ce qui concerne ces dernier remarqué la présence de John Glaser de Compass Box, classé comme Créateur de tendances par les organisateurs. Il faut dire que les créations de la maison nous enchantent depuis plus de 10 ans maintenant et que ce n’est pas sa petite dernière réalisation qui viendra dire le contraire: Great King Street. Un assemblage de single malts et de single grain qui donne aux blends des belles lettres de noblesse (disponible à partir du 6 juin).

Placés parmi les Exhausteurs de Tendances, Stanilsas Vadrna pour Nikka Whisky faisait découvrir sa vision du précepte japonais « Ichigo Ichié » (une rencontre, un moment) au cours d’une conférence dans la salle de cinéma de 99 places du Royal Monceau. De même que l’opportunité de déguster dans la plus pur tradition japonaise les malts de la distillerie et découvrir également un formidable Yoichi millésimé 1990.

Dans une des chambres du luxueux établissement totalement rénové et tout juste réouvert, The Dalmore présentait ses merveilles, et ce en présence du master blender Richard Paterson. Montré mais juste pour le plaisir des yeux, l’Eos et ses 59 années de maturation rendait la pièce encore plus luxueuse.

C’était aussi l’occasion de tester, pour la forme, le whisky du Royal Wedding de la distillerie anglaise St Georges. Nous n’en dirons pas plus, sinon que nous souhaitons simplement aux heureux mariés une vie commune plus riche et surtout avec une plus longue finale en bouche…

A la boutique de la rue d’Anjou, place était faite aux Créateurs de Tendances que sont les incroyables embouteilleurs indépendants Gordon & MacPhail. Au menu des single malts d’exceptions tels que les nouveautés Benromach (Peat Smoke 4 et Cask Strengh 2001) et les embouteillages spécifiques de la maison. Des Ecossais comme un An Cnoc 1996, un Arran 1998 Icons 3 – The Westie ou un Benriach 12 ans Tripled Distilled. Sans oublier le Glenlivet 70 ans Generation dont seuls 100 bouteilles existent dans le monde…

Ces Tendances Fine Spirits auront su satisfaire tous les amateurs de beaux spiritueux et notamment les amoureux des whiskies du monde. Une expérience réussie donc qui ne manquera certainement pas de se renouveler dans les années à venir.

Partager cet article:
  • Print
  • email
  • MySpace
  • Digg
  • del.icio.us
  • Yahoo! Buzz
  • FriendFeed
  • Tumblr
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • viadeo FR
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.



Une large gamme de bières et de whiskies sur la boutique

pompe à bière, bière en bouteille, fûts de bière,whiskies,whisky rare,boutique en ligne

- Liens sponsorisés -

Laissez un commentaire