Les ventes de bière en baisse en Europe

septembre 4, 2009 par

Baisse des ventes de bière

Baisse des ventes de bière

Les ventes de bière en Europe occidentale ont chuté de plus de 4% au cours du premier semestre 2009 – c’est l’équivalent de 580 millions de litres, ou de plus d’un milliard de moins de pintes anglaises de bière – selon le Rapport trimestriel des boissons de Canadean. Les boissons alcoolisées dans leur ensemble affichent un résultat à peine moins négatif, tandis que les boissons laitières et sodas ont baissé d’environ 1%, les boissons chaudes ont subi une très légère hausse et la consommation globale de boissons commerciales a chuté d’un peu plus de 1%. (N. B. : Le fait que la période de comparaison comprenait un jour supplémentaire, 2008 étant une année bissextile, aura eu un impact légèrement négatif sur les résultats.)

Les ventes de bières ont souffert du fait que les consommateurs de toute la région réduisent leurs dépenses en évitant bars, pubs et restaurants. Le << Cocooning >>, un terme non utilisé depuis la baisse du début des années 1990, est de retour pour décrire cette tendance selon laquelle les buveurs préfèrent recevoir chez eux leur famille et leurs amis plutôt que de manger à l’extérieur ou se rendre dans un bar pour fréquenter d’autres personnes. Dans certains marchés, les interdictions de fumer et l’augmentation des taxes ont contribué à amplifier le niveau d’abstinence. Ceci est très bien illustré aux Pays-Bas, où une augmentation de la TVA et l’interdiction de fumer dans les cafés a déclenché un déclin considérable de 9% des ventes de bière au cours du premier semestre 2009.

Par contre, les volumes de sodas se maintiennent relativement bien. Comme pour la bière, la récession a eu un impact sur leurs ventes dans les hôtels, restaurants et cafés, mais une grande partie de ce volume s’est reportée sur les supermarchés. La bière en particulier a été incapable de tirer profit d’un transfert des ventes en débit de boisson vers la grande distribution ; les gens boivent moins de bière quand ils sortent moins régulièrement. On suppose que c’est ce facteur qui a permis à la catégorie des boissons chaudes de grimper, les gens préférant rester chez eux et boire du thé et du café. Les boissons chaudes sont également une forme de rafraîchissement très économique et ont souvent eu des résultats positifs même durant les périodes financières difficiles.

Le volume de sodas se maintient peut-être mais on ne peut pas en dire autant en ce qui concerne leur valeur, étant donné que les consommateurs réduisent leurs budgets ménagers. Les consultants de Canadean sur le terrain rapportent que les labels privés ont de meilleurs résultats que les produits de marque dans tous les marchés, sauf en Belgique, en Finlande, en Suède et en Grèce. Les grands discounters fleurissent et étendent leur filet dans l’ensemble de la région ; même les Îles Canaries sont sur le point d’assister à l’ouverture d’un point de vente à prix discounts.

Le troisième trimestre est celui qui a le plus d’influence sur les ventes de boisson commerciale et les résultats de juillet, août et septembre dicteront la performance globale de l’année. Des températures élevées en juillet et en août ou un été indien en septembre pourraient aboutir à des résultats de volumes plus respectables. Les analystes de Canadean prévoient une légère augmentation du volume du marché de la boisson commerciale étant donné que la période de comparaison, le deuxième semestre 2008, s’est trouvé au centre de la crise financière. On prédit que les ventes de bière termineront l’année avec une baisse de 3%, tandis que les sodas devraient finir l’année avec une baisse infime. Globalement, le déclin de la consommation de boisson chutera de bien plus de 1%.

Canadean est un spécialiste en matière d’information sur l’industrie des boissons, proposant des recherches de marchés, rapports, banques de données et informations sur les industries des boissons et de conditionnement des boissons du monde entier.

Source: Canadean

Voir le graphique accompagnant ce communiqué de presse et représentant les % de variation de la consommation des catégories principales de boisson en Europe occidentale au cours du premier semestre 2009 : Canadean.com

Partager cet article:
  • Print
  • email
  • MySpace
  • Digg
  • del.icio.us
  • Yahoo! Buzz
  • FriendFeed
  • Tumblr
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • viadeo FR
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.



Une large gamme de bières et de whiskies sur la boutique

pompe à bière, bière en bouteille, fûts de bière,whiskies,whisky rare,boutique en ligne

- Liens sponsorisés -

Laissez un commentaire